28 novembre 2013

Partis voir de la famille en Martinique pour les fêtes de Noël 2011, nous avons fait une petite escapade de 5 jours à Sainte Lucie, petite île, ancienne colonie britannique, au Sud de la Martinique.

Pour 105€ A/R (à l’époque on avait encore accès au tarif moins de 26 ans), l'Express des Îles vous y emmène en 1h30 (en cas de retard compter plutôt 2h30 - durée que nous avons eu dans les 2 sens). Attention, le passeport est nécessaire ! A Sainte-Lucie, il parle un mélange de créole et d'anglais. Déroutant au début et amusant au final !

Vous aurez tout pleins d'infos sur ce site.

Notre escapade :
  • Jour 1 : Arrivée à Castries - Direction Soufrière
  • Jour 2 : Montée du Gros Piton - Plage à Anse L'Ivrogne
  • Jour 3 : Sulphur Springs - Direction Gros Islet (street party)
  • Jour 4 : Farniente à Reduit Beach  et visite de Rodeny Bay
  • Jour 5 : Farniente à Causeway Beach - Retour Castries puis retour Martinique
Depuis Castries, nous avons pris un bus collectif (il ne part que quand il est rempli) pour Soufrière en un peu moins d'une heure (25$EC soit 6€ pour 2 avec la valise au lieu des 80$EC demandés par les taxis soit 23€). Le centre de Castries se trouve à 10 minutes à pied du port (à la sortie, sortez du port et allez directement à gauche, n’écoutez pas tous les rabatteurs qui vont diront que c'est loin ou qu'ils n'y a pas de bus !). Une fois le centre ville atteint, demandez à une personne genre une sympathique marchande de vous indiquez les bus (achetez quelque chose au passage). Nous, un mec nous a dit qu'il allait aussi prendre le bus et qu'il suffisait de le suivre... Malgré le plan que j'avais, nous l'avons à moitié suivi (j'avoue) et une fois arrivés au bus, il nous a demandé de l'argent. Refus catégorique !!

L’hôtel à Soufrière avait une vue sur la ville (Down Town Hotel, 100€ pour 2 nuits sans petit-déjeuner mais avec clim). Nous avons réservé le soir même et auprès de l'hôtel, l'excursion du Gros Piton pour le lendemain (obligation de monter avec un guide). Nous avons payé 80$EC (23€) chacun pour qu'un chauffeur nous emmène au bureau des guides et pour qu'un guide monte avec nous (4h de montée). Notre guide avait mis le turbo de bon matin !! Après une heure très (trop ?) intense (bon ok, j'avais déjeuné léger), j'ai ralenti et imposé les pauses.


Soufrière vue de l'hôtel
Eglise de Soufrière
Entrée du parc pour le Gros Piton
Vue sur Petit Piton
Pause !
Au sommet, vue sur tout le Sud de l'île

Après être descendus et s’être reposés, nous sommes partis à Anse L'Ivrogne... à pied ! Les 2 km annoncés par la réceptionniste de l’hôtel ne nous ont pas fait peur sauf que le chemin était plus que vallonné et qu'il y avait en réalité 5 km. On a fait du stop à l'aller et au retour... et des gens très sympathiques nous ont pris !

Anse L'Ivrogne
Cimetière de Soufrière, endroit très reposant

Le troisième jour, nous sommes partis visité les Sulphur Springs. Il est vrai que nous n'avions pas remarqué jusqu'à la veille cette odeur d’œuf pourri dans l'air (de soufre en fait), d'où le nom de la ville, Soufrière...

Après avoir pris un bus collectif, nous avons marché 15 minutes pour atteindre l’entrée du site. Le prix était de 27,5$EC soit 7€ par personne pour une visite avec guide et baignade dans des bains thermaux de soufre. Comme les guides n’étaient pas encore arrivés, nous avons commencé à faire trempette. Puis, la visite avec le guide était vraiment pleines d'explications !

Non, l'eau n'est pas sale, elle est chargée en soufre

Après cette visite, nous sommes redescendus à Soufrière par Anse Malgretout.

Anse Malgretout
Baie de Soufrière
Ici, la bière Piton se trouve à l'emplacement de Soufrière
Arrivés en fin d'après-midi à Gros Islet, nous avons déposé la valise au l’hôtel (Ocean View 100€ pour 2) puis nous sommes retournès en centre-ville. Le vendredi soir, c'est street party ou jump-up ! Dans la rue principale, pleins de stands de nourriture ou des barbecues entremêlés avec de grandes enceintes diffusant de la musique permettent aux locaux et aux touristes de faire la fête toute la nuit ! 


Après un réveil assez tardive, la journée a consisté en de la farniente sur la plage de Réduit Beach. Il y avait beaucoup de houles les jours où nous étions à la plage et donc nous nous sommes très peu trempés et n'avons pas fait de snorkeling... A Rodney Bay, il y a surtout des centres commerciaux.

Qui dit Noël, dit Père Noël !
Vue de l'hôtel de nuit
Le dernier jour, nous avons profité pour faire de la farniente à Causeway Beach le matin. L''après-midi, nous sommes rentrés tranquillement à Castries pour prendre le bateau qui nous ramenait en Martinique.

Causeway Beach
Apparemment, les coureurs de yoles s’entraînent à Sainte-Lucie

En conclusion : Nous avons découvert une île riche en culture où la bonne humeur est partout. Il faudra revenir pour apercevoir ces autres facettes.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Petits Bouts D'ailleurs. Fourni par Blogger.