5 décembre 2013

Du 19 au 22 octobre 2012

Arrivés malades à 3h du matin à Arequipa, nous avons choisis de prendre un taxi pour nous rendre dans une auberge. Heureusement, celle choisit au hasard dans le guide avait des chambres de libre (en dortoir, avec petit-déjeuner compris et sur les toits donnant un magnifique panorama). Je n'ai plus le nom de l'auberge... si je m'en souviens je vous l'indiquerai.

Cette journée-là, nous n'avons donc pas fait grand chose mais cela nous a permis de nous poser... C'est bien aussi parfois de ne rien faire ! Nous en avons profité pour réserver auprès de l'auberge un trek de 2 jours pour le Cañon de Colca (28€/personne - Observation de condors, descente du Cañon, nuit dans l'oasis, mirador de los Andes ). Départ le surlendemain 3h du matin !

Le lendemain, petit tour de la ville et visite du Couvent de Santa Catalina. 

Si vous voulez des dents comme Alizée, faites comme elle, venez vous faire soigner au Pérou !
La visite du Couvent Santa Catalina coûte 9€ mais on comprend mieux ce tarif  lorsqu'on voit comment le site est entretenu ! Nous avons pris un guide qui parlait français (3€/personne) et cela nous a permis de mieux comprendre la vie des femmes du Couvent. A savoir qu'au début de "l'ouverture" du Couvent, seules les filles de bonnes familles pouvaient y venir. En fonction de la dot versée, elles pouvaient venir avec leurs servantes. Il y a encore des religieuses mais elles restent dans des salles inaccessibles lors des visites.


Cette petite visite nous a creusé l’appétit. Nous avions demandé à l'auberge une adresse où manger du cuy (Cochon d'Inde). Nous n'avons pas été déçus !! Et oui, ici au Pérou, les Cochons d'Inde sont un met très délicat servi les jours de fête. A Arequipa, il se mange grillé. Après avoir dépassé la tête de rat que cela peut avoir au premier abord, ça a un goût de poulet très raffiné ! 


Notre petit tour s'est terminé en tombant sur une procession religieuse...

Plaza de armas - Arequipa

3h du matin, le van nous attend. (Nous avons laissé notre gros sac à l'auberge). Vers 5-6h, nous nous sommes arrêtés à Cabanaconde pour prendre un petit-déjeuner et recevoir nos boletos túristicos (à ne pas prendre car cela nous permet de rentrer sur le site). A la Cruz del Condor, il a fallu attendre un bon moment avant d'apercevoir des condors (qui dit animal dit imprévisible, normal !). Les condors sont actifs tôt dans la journée et tard le soir, lorsque les températures sont assez fraîches.

Cherchez bien, il y a un condor sur cette photo !
Petit arrêt sur des cultures en terrasse
C'est parti pour la randonnée !! Attention, prévoir assez d'eau car pas de vendeurs sur le chemin... La descente dans le Cañon est assez agréable malgré la poussière et le fait qu'à certains endroits il faut faire attention à ne pas marcher trop près du bord.


Arrivés à l'oasis où nous devions dormir, nous avons mis un point d'honneur à aller faire trempette dans la piscine, et ce malgré le froid qui était en train de s'installer et les moustiques qui avaient flairer la viande fraîche. Le remontée fut beaucoup moins une partie de plaisir... Sur la photo suivante, le chemin torsadé qu'on peut voir partant de l'oasis et montant vers le sommet a été le chemin qu'il a fallu prendre le lendemain... 1000 mètres de dénivelé ! Moi, je l'ai fait en 3h30 et je suis arrivée avant-dernière !

Chemin du retour...
Le van nous attendait à l’arrivée de cette montée et nous sommes partis au Mirador de los Andes où nous avions une vue sur l'ensemble des volcans des Andes. A cette endroit précis, nous étions à 4910 mètres ! 

Sur le chemin du retour, quelques lamas

Le soir-même, après avoir récupérer nos bagages à l'auberge, nous avons pris un bus pour Nazca.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Petits Bouts D'ailleurs. Fourni par Blogger.