13 mai 2014

Semaine du 17 au 23 mars 2014

Profitant de la marée basse et du beau temps, nous sommes partis voir les Moeraki Boulders. Ce sont des boules de pierres sur la plage. Puis après le repas, nous avons pris le bus pour Dunedin. Arrivés en ville, nous avons déposé nos affaires à l'auberge et sommes partis prendre des infos sur les Catlins, les albatros royaux et les pingouins. Sans voiture, cela nous revient à 200$/personne pour une journée dans les Catlins, 50$/personne pour voir les albatros et 28$/personne pour les pingouins... On cherche donc d'autres possibilités comme la location de voiture, le covoiturage ou l'autostop. Comme c'était la St Patrick et que Dunedin est une ville composée de descendants irlandais et écossais, nous en avons profité pour goûter à une bière et un cidre locaux. Une fois rentrés à l'auberge, nous avons fait la connaissance de Nico, un français en Nouvelle-Zélande depuis 5 mois. En discutant, il nous propose sa voiture et nous lui proposons plutôt de venir avec nous.



Le lendemain,  Nico nous confirme son envie d'explorer les Catlins. Nous décidons de partir dès le lendemain.  Puis nous allons visité la ville (galerie d'art, musée, gare et bières Speight's - on a testé 5 bières et 1 cidre pour 18$).



Le mercredi 19 mars, après avoir laissé nos affaires pour 20$ à l'auberge, nous avons fait quelques courses pour les 2-3 jours. À 11h, nous sommes partis pour la Péninsule d'Otago dans l'espoir de voir des albatros royaux gratuitement (un oiseau de 3m d'envergure ça doit se voir quand même). Malheureusement, une fois sur place, il y avait un épais brouillard. Nous avons quand même attendu et nous en avons vu quelqu'uns de loin. Nous avons pu voir aussi des otaries. Puis nous sommes partis en direction des Catlins. Le premier arrêt s'est fait à Balcutha afin de prendre des infos (comme les horaires des marées basses, les lieux à ne pas rater, les camping pas cher (DOC 6$/personne) et les camping avec la meilleure vue). Nous sommes allés ensuite à Nugget Point. Nous avons dû choisir entre aller voir le phare ou les manchots. Comme le temps était brumeux, on a choisit les manchots. On reviendra au retour pour le phare et ses "nuggets". On a ainsi vu 3 manchots ! Record battu ! Ensuite, nous sommes allés à Surat Bay (camping conseillé par l'i-site - 16$/personne). Arrivés tard, nous avons mangé puis fait un Scrabble en anglais. On n'a pas compté les points mais globalement c'est Julien qui a fait les plus long mots.


 

Le lendemain, levés à 9h, on est partis voir s' il y avait des lions de mer sur la plage. Après 30 minutes de marche, comme il n'y avait rien, on est parti Cathedrales Caves et avons décidé de revenir au retour. Une fois sur place, nous avons découvert que le parking et l'entrée étaient payants (5$/personne). Après une descente de 200m et une marche de 10 minutes, on a atteint les grottes qui étaient immenses. Sur le chemin de Waipapa Point, nous nous sommes arrêtés pour manger. À Waipapa point, nous avons pu voir 3 lions de mer étalés sur la plage et un 4eme dans l'herbe. Nous avons décidé de l'accompagner dans sa sieste (avec quelques distances de sécurité quand même). En partant, il s'est décidé à bouger un peu. Nous avons pu aussi voir les arbres couchés.  À Curio Bay, la marée était déjà trop haute pour voir la forêt pétrifiée (arbres fossilisés âgés de 160 millions d'années). Il fallait donc revenir le lendemain. Nous sommes quand même restés afin d'observer les manchots à yeux jaunes. Au bout de 30 minutes, un manchot est arrivé et nous avons pu le voir d'assez près.  Enfin vers 19h30, nous nous sommes posés au camping juste à côté.



 



Le vendredi 21 mars, depuis le camping, on pouvait voir les dauphins. Motivés malgré la température de l'eau (entre 10 et 15°C), nous sommes allés à leur rencontre. Nous avons pu les voir faire des sauts à quelques mètres de nous. Ils sont même passés très près de Julien. Après 45 minutes dans l'eau, nous avons pris une bonne douche chaude pour nous réchauffer. Puis on est reparti du côté de Curio Bay afin d'observer la forêt pétrifiée. En chemin pour les Puraukunui Falls, nous nous sommes arrêtés aux McLaren Falls (22m de chute). Décidés à aller boire une bière au café du coin (the Whisling Frog cafe & bar), finalement nous y avons aussi mangé. C'était super bon ! Le ventre bien rempli, nous sommes partis aux Puraukunui Falls. Puis, nous sommes retournés à Surat Bay en espérant voir d'autres lions de mer. Nous sommes tombés sur un énorme qui sortait de bien l'eau. Enfin, pour des raisons économiques suite au resto du midi, nous sommes partis dormir dans un camping du DOC.

 
 


 

 




Le lendemain,  nous sommes partis à 9h30 afin de rejoindre Nugget Point. Nous avons fait d'attendre car la vue était magnifique. Ensuite, nous sommes remontés à Dunedin. Nous avons repris nos affaires à l'auberge, dit à bientôt à Nico (espérant le revoir du côté de Queenstown) et pris le bus pour Invercargill. À l'auberge, pour 27,5$/personne, nous avions une chambre double individuelle sur le thème du film Indian. En demandant des infos au proprio sur Stewart Island, nous avons rencontré un français, Antoine. Il a fait la Rakiura track version difficile : au bout du 2ème jour, il s'est perdu et est resté 3 jours de plus (il s'est foulé la cheville, a perdu ses lunettes et s'est retrouvé sans portable. Il s'est proposé de nous déposer au ferry pour Stewart Island le lendemain matin. On a donc fait des courses pour le treck et on a discuté avec lui sur ces aventures jusqu'à 2h.


Le dernier jour de la semaine, nous sommes donc partis avec Antoine à 9h afin de prendre le ferry de 11h. Au ferry, on a réservé le bateau aller/retour (75$ aller) et le bus retour pour Invercargill (25$/personne) soit un total de 348$ ! À cela, s'ajoute les nuitées en camping à 6$/personne soit 24$. Arrivés à Oban, nous devions marcher 1h30 poir rejoindre le début du treck. Un habitant du coin nous a gentillement pris en stop et déposé au debut du treck. Pour cette première journée, une marche de 4h nous attendait. Nous avons traversé des paysages de plages et de forêt.  Arrivés au campement, nous avons passé 20 minutes dehors à nous battre avec les sandfly pendant que nous mettions la tente. Nous nous sommes ensuite retranchés dans la tente jusqu'au lendemain.


 
 

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Petits Bouts D'ailleurs. Fourni par Blogger.