17 février 2015

Arrivés à l'aéroport de Tontouta, on a pris le bus express C (400 frs) pour rejoindre le centre de Nouméa. Le trajet a duré environ 1h30. Nous avons fait plusieurs séjours à Nouméa (à notre arrivée, avant d'aller à Ouvéa, avant d'aller au Parc de la Rivière Bleue, avant d'aller sur l'île des Pins et avant de partir). Ce qui nous a permis de découvrir la ville petit à petit. À chaque fois, on a dormi dans la seule auberge de jeunesse du pays (1900 frs la nuit par personne). Il y a 2 supermarchés où faire des courses (attention l'alcool est interdit à la vente du vendredi midi au dimanche soir dans la plupart des villes de Nouvelle-Calédonie afin de diminuer les accidents et autres faits divers liés à l'alcoolisme mais un réseau de marché noir s'est monté en parallèle).


Voici les lieux que nous avons découvert (pour les musées, l'aquarium, le centre culturel et le parc forestier, nous avons pris le Pass Nature et Culture - 1700 frs) :
  • La place des cocotiers : Place centrale de la ville où il y a du wifi gratuit jusqu'à 20h et un point i (très pratique pour avoir des infos sur les lieux touristiques du pays).
  • Le marché : Il a lieu tous les jours jusqu'à midi au niveau de la Baie de la Moselle. On y trouve fruits, légumes, poissons et souvenirs.
  • La Baie des Citrons et l'Anse Vata : A 40 minutes de marche du centre ville en longeant le bord de l'eau, on arrive à la Baie des Citrons et à l'Anse Vata. Ce sont deux très jolies plages où il est agréable de se poser. C'est là aussi que vous trouverez bars, restos et autres boîtes branchés de la ville (le centre-ville est assez mort à partir de 19h sauf au Bar du Bout du Monde qui se trouve Baie de la Moselle). C'est depuis l'Anse Vata qu'il est possible d'aller à l'îlot Canard.
  • Le nakamal : Pour goûter le kava, boisson apaisante tirée de racines venant du Vanuatu, il faut aller dans un nakamal (ouverture à la nuit tombée). Il y en a plusieurs en ville, repérable par une lumière rouge devant la porte. Cette boisson à un gout de terre et anesthésie la mâchoire.  Demandez un petit shell pour commencer. À boire d'un coup en laissant la dernière goutte pour les esprits.On peut y faire des rencontres assez sympas et discuter avec des kanaks.
  • Le musée de la Nouvelle-Calédonie : Le musée est très intéressant car il explique la culture kanak mais aussi les cultures des autres îles du Pacifique. Le musée se trouve en centre-ville, pas loin du cinéma.
  • Le Musée de la ville : Le musée était en cours de rénovation quand nous l'allons visité. Nous avons eu accès qu'au sous-sol qui relatait la participation de la Nouvelle-Calédonie à la première guerre mondiale et à l'histoire sur l'exploitation du nickel. Le musée se trouve à côté de la Place des cocotiers.
  • Le Centre culturel Tjibaou : Il faut d'abord prendre le bus 40 jusqu'à son terminus (tickets disponibles dans des distributeurs 190 frs ou dans le bus 210 frs). Ce centre est un très beau bâtiment mais au final, peu d'expositions et peu d'explications sur qui était Jean-Marie Tjibaou (homme politique kanak mort assassiné). Le chemin kanak (explications sur les origines des contes et légendes de la Nouvelle-Calédonie) est tout de même intéressant.
  • Le parc forestier : Inaccessible en transports en commun, nous y sommes allés à pied. C'est un très beau parc où on peut voir des espèces endémiques de la Nouvelle-Calédonie comme la roussette ou le cagou et d'autres espèces du Pacifique et d'ailleurs.
  • L'aquarium des Lagons : Situé à l'Anse Vata, l'aquarium regroupe toutes les espèces visibles dans le Lagon. On a pu assister à une animation sur les baleines qui permet de mieux comprendre leur cycle de vie. Par contre, on a trouvé que le bassin des tortues (qui est en cours de rénovation) était assez petit...

Nouméa est une ville où il ne faut pas rester si on désire découvrir la culture kanak, le mieux est de la vivre. Pour cela, il faut partir en brousse...  Pour rejoindre les villes de brousse (le Nord ou le Sud (seul Yaté est desservi, pour le reste, il faut une voiture)), tous les bus partent de la gare routière à côté du cinéma (bus renouvelés dernièrement - Raï).

Avant de partir de la ville, il faut faire un tour dans le quartier chinois afin d'acheter des manous, tissus très important dans le geste de la coutume !


Boulouparis - La Foa >>
<< Canala le retour - Thio
Ouvéa >>
Île des Pins >>

Nous avons voyagé en Nouvelle-Calédonie du 28 juin au 16 septembre 2014

2 commentaires :

  1. Réponses
    1. C'était vraiment magnifique ! Les prochains articles vous donneront encore un autre aperçu de la NC !

      Supprimer

Petits Bouts D'ailleurs. Fourni par Blogger.