12 février 2015

Nous sommes arrivés à Poindimié assez tôt. Cela nous a permis de profiter de la plage et de rattraper un peu de sommeil. Nous avons passé la journée sur la plage et à découvrir les alentours du camping (Relais Le Mo Sa.Sa).


Le lendemain, nous avons rejoint Fabrice, celui qui nous avait pris en stop à Koumac, dans sa tribu. Nous avons été accueilli alors qu'ils fêtaient le départ du célèbre Edou, à ce moment-là directeur du Centre culturel de Hienghène, pour l'île de Lifou afin de se (re)consacrer à sa musique. Nous avons passé une très bonne journée et soirée. Ils nous ont expliqué quelques traditions kanakes et nous avons même pu goûter à la fameuse rousette (chauve-souris). C'est très fort en bouche ! Nous n'avons pas pris de photo car la période de chasse légale était en Avril...

Le dimanche matin, c'est un des frères de Fabrice qui nous a déposé au camping de Saint Thomas, l'une des étapes du GR du Nord. Le lendemain matin, nous sommes partis assez tôt afin d'effectuer l'étape Saint-Thomas - Pombéï (19 km en 7h de marche). Sur le chemin, nous avons croisé quelques habitants qui nous ont invité à boire le café et à prendre pleins de pamplemousses (tous presque aussi gros qu'un ballon de foot, nous n'avons pu en prendre que 3).


On a mis 8h au lieu des 7h prévus par les panneaux... pourtant, nous étions assez bien entraînés avec tous les treks que nous avons fait en Nouvelle-Zélande. Pas grand monde dans la tribu de Pombéï ! En plus, l'épicier n'est pas dans le village, contrairement à ce qui est marqué dans le guide... Il faut donc encore marché. Nous faisons donc du stop ! Malheureusement, l’épicerie est fermée. Nous faisons alors demi-tour. Sur le chemin, nous croisons André qui rentrait chez lui. En discutant avec lui, nous lui expliquons notre situation. Il nous invite donc chez lui et nous donne des saucisses et une boite d'haricots. Comme la nuit était tombée, il nous a même offert une lampe torche pour rentrer... Au camping, nous avons fait un feu et mangé.

Le mardi matin, nous sommes encore partis en prévision des heures supplémentaires de marche pour l'étape Pombéï - Tiwae (normalement 17km en 6h30). Nous avons mis 8h30.


A la tribu de Tiwae, nous avons rencontré Sandra et sa fille Charlina. Sandra nous a proposé de manger avec elles, chose que nous avons accepté. Comme il nous restait des sardines et des chamallows, nous avons apporté notre petite contribution.

Suite à ces 2 étapes du GR du Nord, nous avons décidé d’arrêter. Malgré la beauté des paysages, nous préférions découvrir la vie en tribu et cette chaleur humaine. Le lendemain à 5h, nous avons pris le bus pour Poindimié et récupérer nos affaires chez la mère de Fabrice (avec qui nous avons déjeuné). Puis dans l'après-midi, nous avons pris le dernier bus pour Houaïlou afin de rejoindre Satou et Walou qui devaient nous récupérer pour redescendre à Canala. En effet, il n'y a pas de bus entre Houaïlou et Canala. A Poindimié, afin de prévenir Satou de notre retour, nous sommes allés à la cabine téléphonique de la tribu. Un des habitant nous a fait quelques menaces nous traitant de "colons" et de jolis noms d'oiseaux. C'est le seul moment où on s'est senti "de trop" dans une tribu et que le côté indépendantiste de certains habitants de l'île est ressorti. Avant de monter dans le bus pour Houaïlou, nous avons fait plein de courses pour la famille de Canala afin de les remercier de leur accueil chaleureux. On a même prévu de cuisiner pour eux.


Nous avons voyagé en Nouvelle-Calédonie du 28 juin au 16 septembre 2014

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Petits Bouts D'ailleurs. Fourni par Blogger.