4 mars 2015

De retour à Nouméa, nous ne sommes restés que 2 jours, juste le temps de prendre nos billets d'avion pour Ouvéa. En effet, le ferry ne va plus à Ouvéa car le quai d'embarcation était en reconstruction. Pour le coup, l'île n'est accessible qu'en avion avec Air Calédonie (attention les avions partent de l'aéroport de Magenta à 20 minutes de bus du centre-ville de Nouméa et les sacs en soute doivent faire moins de 12 kg). A la base, nous n'avions pas prévu d'y aller mais notre rencontre avec David et Sophie à Voh nous a convaincu. En plus, le frère de David, Joseph, pouvait nous accueillir chez lui...

Nous arrivons après 45 minutes de vol. Nous sommes accueillis par Joseph. Nous allons directement chez ces parents qui sont les "petits" chefs de la tribu. Après avoir fait la coutume, ils nous installent dans la maison d'un des frères de Joseph qui n'était pas là pour plusieurs jours.


Les deux jours qui ont suivi, nous avons rencontré quelques membres de la tribu (Léon, Figo, Babat, Angela...), aidé à faire des brochettes et avons profité de la plage.


Le samedi 9 août, nous sommes partis en stop pour le pont de Mouli au sud de l'île. Nous avons été pris par Wawa de la tribu de Hadrilla. En discutant avec lui, il nous apprend qu'il a participé à l'élaboration du film "L'ordre et la morale" de Kassovitz. Il nous a même invité à passer chez lui.


Après un petit tour à la plage (où nous avons croisé 4 touristes) et mangé quelques bonnes crevettes, nous sommes allés à la pointe Sud de l'île qui est très ventée.


En faisant du stop pour rentrer, nous avons rencontré un caldoche et son fils. Ils nous ont emmenés au plus proche des falaises de Lekiny et nous avons passé le début de soirée avec eux.


Le lendemain, nous partons à Hwadrilla pour voir le mémorial des 19 (très grosse histoire politique encore dans les esprits d'où le film de Kassovitz) et nous partons à la recherche de Wawa. En fait, ce dernier est à la préparation d'un mariage. On se retrouve donc invités et nous mettons la main à la pâte (surtout Julien qui va planté des piquets car Joanna reste avec les femmes à la cuisine). 


Le mercredi 13 août, nous sommes partis à l'agence d'Air Calédonie pour réserver nos billets retour pour Nouméa. Comme c'était la fin des vacances scolaires et que c'était la période des mariages, nous n'avons pas pu prendre la date que nous voulions et avons dû décaler de quelques jours. Puis, toujours en faisant du stop, nous sommes allés à la savonnerie et à l'usine de coprah (noix de coco séchée). Ce fut très intéressant ! Nous avons ensuite rejoins le trou au tortues grâce à des jeunes de Saint Jospeh (ville tout au Nord d'Ouvéa) qui nous ont pris dans la benne de leur 4x4. Il ne nous a pas fallu attendre longtemps avant de voir plusieurs tortues (au moins 3 différentes) remontées à la surface. Enfin, nous sommes allés au trou bleu d'Hawana. Il y a des cases abandonnées dignes du Club Med à proximité.


Le lendemain, nous sommes allés jusqu'à la plage de Tiberia à côté de Gossana au Nord de l'île. Nous avons fait les loutres sur la plage toute la journée ! En fin de journée, en rentrant, nous sommes partis voir Angela et Babath qui nous ont montré leur vanilleraie.


Le 15 août, nous avons fait la visite de la Baie des requins avec Antoine et d'autres touristes. Antoine, guide local, nous a fait l'historique de la ville, détaillé la végétation (à savoir que le faux tabac sert contre la gratte - infection après avoir mangé du poisson malade), montré l'érosion et la montée des eaux. Ils nous a aussi expliqué comment s'accouplaient les requins, représentation des ancêtres dans la culture kanak (d'où pourquoi les kanaks d'Ouvéa ne mangent pas de requins). Puis on a fait une balade palmée mais nous n'avons pas vu de requins car ce n'était pas la période. En rentrant, nous sommes quittés la maison du frère de Joseph pour aller chez Joseph.


Deux jours plus tard (après avoir participé à un deuil qui consiste en une grosse réunion familiale où on reste tous ensemble), Jospeh nous avait organisé une petite sortie pêche sur la côte Est de l'île (côté beaucoup plus sauvage). Pour rejoindre la côte Est, nous avons marché 45 minutes dans la forêt où il y a pleins de récifs (attention aux pieds !!). On a posé quelques pièges pour les crabes des cocotiers. La pêche a plutôt été bonne : des loches, des bénitiers, un crabe, des oursins et pleins de coquillages.


Le lundi, grâce à la rencontre avec beaucoup de monde de la tribu, nous avions rencontré Peli. Il nous a fait visité les grottes d'Houloup, grottes qui appartiennent à sa famille et la grotte des anciens (petit cimetière). Il a partagé avec nous des croyances kanakes. Le soir, nous avons fait un petit repas avec les membres de la tribu dont nous étions plutôt proches car nous partions le lendemain.


Nous avons pris l'avion le 19 août pour Nouméa. L'île d'Ouvéa est une île vraiment authentique où il fait bon de vivre. Comme, il n'y avait plus de place dans les jours qui suivaient pour l'île des Pins, nous en avons profité pour faire un tour du côté du Parc de la Rivière Bleue.



Nous avons voyagé en Nouvelle-Calédonie du 28 juin au 16 septembre 2014

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Petits Bouts D'ailleurs. Fourni par Blogger.