14 mai 2015

De retour du Parc de la Rivière Bleue, nous avons passé 3 jours à Nouméa. Puis le mercredi 27 août, nous sommes partis de l'auberge vers 6h du matin afin de prendre le Betico pour l'Île des Pins. Après 3h30 de ferry sur une mer plutôt calme, Cornellie, la petite soeur de Satou (Canala), et Théo, le père de Satou et Cornellie, nous attendaient sur le quai. Le reste de l'après-midi, nous avons fait la connaissance du reste de la famille...

Le lendemain, nous avons fait la connaissance de la grande soeur de Satou, Ariane, et de son mari, Honoré. Nous nous sommes baladés avec eux dans les baies de Kuto et de Kanemera. Nous avons fini par un petit cocktail à l'hôtel Ouré (un des seuls hôtels de l'île où il y a Internet en wifi), où Ariane travaille.

 

Le vendredi 29 août, nous nous sommes promenés à plusieurs endroits de l'île grâce au stop. D'abord, nous sommes allés voir les vestiges du bagne, le cimetière des déportés kabyles et la baie de Vao. Puis quelqu'un nous a déposé à la baie de Saint Maurice où nous avons pu voir les célèbres totems qui symbolisent l'emplacement de la première messe de l'île. Le soir, comme il faisait assez humide, j'ai croisé le chemin d'un escargot qui avait presque la taille de mon pied !


Il a plu beaucoup le lendemain, donc on a rien fait ! Le dimanche 31 août, nous sommes partis visiter les ruines du couvent et la grotte de la Reine Hortense, seule femme a avoir été chef de tribu. La grotte est très jolie avec pleins de stalactites. Nous sommes rentrés sous la pluie...


Le lendemain, pluie...

Le mardi 2 septembre, nous avons monté le Pic N'ga. C'était assez glissant à cause de la pluie de la veille mais la vue était vraiment grandiose !


Ce jour-là, un paquebot devait débarqué pleins de touristes australiens et néo-zélandais. Nous sommes donc allés voir les stands et animations que les habitants avaient mis en place. L'île change vraiment de visage... Nous avons pu mangé de la langouste, du popinet et un bougna au poisson. Délicieux ! Le soir, nous avons discuté en famille et avons fait la connaissance de Yvette et d'Aldo, un cousin venu de Nouméa en bateau. Il nous a proposé un tour à l'Îlot Brosse. Nous avons bien sûr accepté ! Le départ était prévu 3 jours après !


Après avoir aidé Yvette a ramassé des noix de coco pour les emmener chez Honoré, nous avons fait un grand tour de l'île avec Corneillie et quelques amis à elle : Baie Saint Maurice, Baie Saint Joseph, Baie d'Oro, la pisicne naturelle, la baie de Gadji, la grotte de la 3ème et de la 2ème, le barrage et la baie de Kumo. La mer nous a laissé découvrir toutes ces facettes et ces nuances de bleus. Nous avons eu aussi droit à beaucoup de contes kanaks.

 

Deux jours de pluie plus tard, nous nous sommes baladés du coté de la Baie des rouleaux avec Olo, le fils d'Honoré et d'Ariane. Puis le soir, nous avons passé un moment en famille. Ariane avait préparé un bougna aux poissons ! Super bon !


Le 7 septembre, ce fut le départ pour l'îlot Brosse. Nous étions 8 dans un petit bateau de pêche... Après 30 minutes de bateau, nous avons déchargé toutes nos affaires au campement qu'Honoré avait construit puis nous sommes partis observé Aldo, Dani et Yvonick qui étaient partis pêcher avec un filet. Ils ont attrapé une quinzaine de poissons qu'on a fait grillé dans la foulée ! On a ensuite digéré sur la plage, plage qui est aussi belle que celle d'Ouvéa ! En fin d'après-midi, nous avons posé des pièges pour attraper des crabes des cocotiers. Le piège consiste à piquer en hauteur  avec du bois une noix de coco ouverte et d'attendre le milieu de la nuit pour relever les pièges. Peu, après 20h, nous avons pu découvrir qu'un des pièges avait fonctionné. Surpris, le crabe, qui  en train de manger, ne se laisse pas attraper facilement (gare aux doigts) ! Avant de le manger, il faut aussi le purger pendant 3 jours c'est-à-dire soit qu'il ne mange plus rien soit ne lui donner que de la noix de coco. Aussi, il faut faire attention car parfois son abdomen peut être toxique (dans le sens de mortel) !!


La journée suivante fut nuageuse. On est allé se promener vers les rochers et on a pu observer pleins de tricots rayés (serpent venimeux). Pendant qu'Aldo et Yvonick pêchaient cette fois-ci au fusil, nous nous sommes baladés dans la forêt avec Honoré où, au loin, nous avons pu voir des requins à pointes noires, et de près une très grande carcasse de tortue... Avant de rentrer, nous avons dégusté quelques langoustes et du poisson bien frais !


Comme nous voulions un souvenir de l'île des Pins, nous sommes partis chez le scuplteur Jacky qui habite du côté de la Baie Saint Joseph. Nous lui avons pris un totem représentant la Terre (totem que nous avons dû envoyer en France par bateau - moins cher - car nous retournions en Nouvelle-Zélande et la législation de la Nouvelle-Zélande concernant les matières naturelles est assez stricte). En discutant avec une étudiante en anthropologie, Karolina, qu'il accueillait chez lui, sa femme Sabrina et Jacky nous ont invité à manger le lendemain des escargots de l'île des Pins. Ils nous ont ensuite raccompagné chez Théo en voiture car il se faisait tard.


Notre dernière journée sur l'île des Pins, nous l'avons passé avec Jacky et sa famille. Comme ils nous invitaient à manger, nous avons ramené le crabe des cocotiers et l'avons fait cuire. Au déjeuner, nous avons mangé du crabe, des escargots, de l'igname et du poulet. On s'est régalé ! Nous avons aussi beaucoup discuté sur les traditions familiales kanakes. Comme le ferry était à 17h, nous sommes partis de chez eux vers 14h. Nous avons dit au revoir à Théo, Cornellie et à Honoré puis nous avons pris le Betico... pour retourner à Nouméa la tête pleine de souvenirs !



Nous avons voyagé en Nouvelle-Calédonie du 28 juin au 16 septembre 2014

2 commentaires :

Petits Bouts D'ailleurs. Fourni par Blogger.